Les parents sont-ils devenus un fléau pour le football amateur ?

Les parents sont-ils devenus un fléau pour le football amateur ?

Par Jérome Bouchacourt -

 

Partager sur Facebook

 

Tweeter sur twitter

  

image: http://www.footamateur.fr/wp-content/uploads/2017/11/AdobeStock_83240076-696x464.jpg

Le geste de Patrice Evra va sûrement faire réagir les enfants ces prochains jours.
Image Adobe Stock

Depuis le début de saison, les parents sont au centre de nombreuses polémiques ou faits de discipline. Alors sont-ils devenus un fléau pour le football amateur ? Enquête…

« Quand un joueur arrive bourré à l’entraînement, je ne le fais pas jouer… mais derrière il faut gérer la réaction des parents qui ne comprennent pas ! » Comme cet entraîneur de Régional 1, de nombreux techniciens sont confrontés aux parents depuis de nombreux mois. Une vidéo virale venant d’Espagne (voir ci-dessous), ou des parents envahissaient le terrain avant de s’en prendre aux joueurs et à l’arbitre, avait d’ailleurs fait le buzz en mars 2017. Alors les parents sont-ils devenus un fléau pour le football amateur ?

La semaine dernière, des parents de joueurs du Poitiers FC (Vienne) ont envoyé un communiqué à la presse pour demander le départ de deux éducateurs du club. Comme l’explique La Nouvelle République, ces parents reprochaient aux deux éducateurs leur management « discriminatoire » autant que leurs « incompétences », pointant du doigt  « des violences verbales, des mises à l’écart volontaires. L’esprit de partage, de respect, de plaisir disparaît au détriment d’un quotidien lourd, triste, agressif. » 

Le président poitevin Régis Dubois avait immédiatement réagit en communiquant sur le site du club. « Combien de parents ont signé la lettre envoyée à la presse ? Pour moi, c’est une vulgaire lettre anonyme. Les éducateurs font un travail remarquable avec chacun ses idées, ses choix, ses convictions. Sauf faute grave, je soutiendrai toujours nos éducateurs. Les problèmes ne viennent jamais des enfants mais toujours des parents. » 

Il n’y a qu’un seul Kylian M’Bappé !

« Les parents sont devenus un vrai problème autour des terrains » confirme un membre de commission de discipline de District. La preuve ? Comme beaucoup cette saison, le club nantais de la JSC Bellevue en a fait les frais avec la mère d’un joueur qui a agressé les arbitres d’un match de Gambardella en affirmant qu’ils avaient « tué la carrière et le métier de son fils » après son expulsion. Pour une personne, donc un parent, leur équipe U18 a été mise hors championnat et toutes les équipes de Foot à 11 ne pourront pas jouer dans le stade des Bernardières pendant deux mois.

Il y a deux ans, le père d’un joueur avait agressé l’entraîneur d’Orvault SF (DH Pays de la Loire) car son fils n’avait pas assez joué à son goût. Heureusement, il n’avait pas pu en venir aux mains. En Novembre dernier, le père d’une joueuse a frappé un arbitre en Corrèze lors d’une rencontre de Départemental 1. Des scènes qu’on voit malheureusement de plus en souvent ! « Est-ce nouveau ou pas ? s’interroge un éducateur qui s’occupe d’une équipe U13. Je pense surtout que les sommes qu’on peut entendre à propos des transferts ainsi que les salaires mirobolants de certains joueurs font monter la tête aux parents. »

Surtout qu’il n’y a qu’un seul Kylian M’Bappé et les parents oublient souvent que leur enfant fait du sport en premier lieu pour s’amuser, se faire plaisir… et non pour en faire un métier plus tard. Car oui, les parents sont devenus un véritable fléau pour le football amateur… ceux-là même qui ne sont jamais disponibles pour tenir la buvette du club ou emmener l’équipe en déplacement… ceux-là même qui oublie leur enfant à la fin de l’entraînement car ils sont en train de faire les course pour la semaine.


En savoir plus sur http://www.footamateur.fr/parents-fleau-football-amateur/#veej1Che5WFbqIcU.99