Historique du club

Quarante ans déjà…

A l’origine, pour s’amuser, quelques copains Chevronnais, amateurs de ballon rond, se retrouvaient assez régulièrement pour jouer ensemble au football dans un pré. Dans le même temps, la municipalité de l’époque a souhaité donner un élan sportif à la commune en créant une association regroupant les deux sports collectifs pratiqués alors à MERCURY : le football et le basket.

 1973-3.jpg

      En 1971, l'ASM FOOTBALL a inscrit pour la première fois une équipe en championnat de Savoie.

 

 1973-1.jpgEn 1973, pour des facilités de gestion, les deux structures Foot et Basket se séparent. Il n'y avait pas encore de stade sur la commune, et les dirigeants ont obtenu l'autorisation de la municipalité de FRONTENEX d'utiliser leur terrain alors inoccupé. Les pots de fin de matches et les repas de fin de saison, à l'Hôtel LOMBARD « Le Terminus », réunissaient joueurs, dirigeants, et spectateurs. Le siège du club se trouvait à ce moment là, à l'Hôtel BEAUSEJOUR de Mercury chez Max et Annick RIPPE où l'on se retrouvait pour les réunions mais aussi refaire le monde.

 1973-2.jpgPuis, après 3 années de championnat, le club de FRONTENEX s'est remis en activité avec l'apport de joueurs de MERCURY. Ne voulant pas fusionner, il a fallu trouver un terrain pour pouvoir s'entraîner et jouer. Les dirigeants se sont donc mis à la recherche d'une surface de jeu et ont négocié, avec les frères DEMANGE de Gilly sur Isère, l’utilisation un pré sur la rive gauche de l'Isère. Il a fallu, bien sûr mettre en forme le terrain, le mesurer, le niveler, le ressemer, aplanir les taupinières sans arrêt. Les joueurs se changeaient dans deux baraques de chantier type « ALGECO »

 1976-5-1.jpg

Il n'y avait pas la moindre douche mais les joueurs avaient tout de même l'eau courante…..l'Isère…. Les entraînements se terminaient à la lueur des phares des voitures ! L'hiver le vin chaud réchauffait spectateurs et dirigeants grâce aux cantines de Lonlon. Déjà à cette époque les spectateurs regardaient les matches d'en haut, sur la butte de graviers longeant le pré. Notre club a joué 2 saisons sur le terrain de Gilly en attendant la fin des travaux de la zone de la Grillette.

 

1976-3.jpgDe leur côté les dirigeants, avec l’aide des joueurs et de nombreux bénévoles de tous corps de métiers ont patiemment déballé, assemblé et monté les éléments du Mille Club pour en faire le vestiaire et le foyer. Là encore, les souvenirs foisonnent: longues soirées à serrer les écrous, dérouler les fils électriques, monter les cloisons. La buvette aussi a son histoire. Non seulement elle a voyagé à travers la commune depuis le Chosal sur la remorque d'un tracteur, mais par un vilain soir de tempête, en rentrant d'un match à l'extérieur, nous l'avons retrouvée sans son toit qui avait atterri en contrebas à l'emplacement actuel des terrains de tennis, dans le marécage. Du coup quatre piliers en ciment l'ont renforcée et seuls quelques vandales arrivent encore à l'écorner de temps à autre.

Enfin arriva le jour tant attendu de l'inauguration du stade en 1976. Avec quelques bénévoles, un terrain secondaire fut même aménagé à LONGEBONNE, et le club organisait de beaux tournois en occupant les deux terrains. Oubliés les soucis, les gros travaux toujours à recommencer, on avait notre stade. C'est ce que nous pensions tous……

2001-10.jpgMalheureusement la belle pelouse a subi bien des dommages et ne fut bientôt plus qu'un marécage. Alors que de plus en plus de joueurs intégraient les rangs du club, il devenait urgent de trouver une solution aux problèmes d'inondations et de matches à reporter pour terrain impraticable. Il y avait alors trois équipes seniors, une équipe cadets, et une équipe minimes. Les concertations entre le club et la municipalité ont abouti au choix d'une solution paraissant le seul moyen d'avoir dans notre région de montagne une surface de jeu opérationnelle en toute saison, à savoir un terrain stabilisé. En 1983 le nouveau terrain fut inauguré et le club a continué à vivre et à se développer tant sur le plan sportif que sur le plan humain avec des plus en plus de membres, une activité soutenue avec méchouis, bals, tournois, concours de pétanque, de belote, etc.. Certains joueurs toutefois ont préféré partir pour évoluer sur pelouse, où le sol est plus doux aux articulations, certains sont revenus, car le club a d'autres attraits.

synthetique.jpgDans les années 95 et suivantes, les dégradations dues à l'ancienneté du stade ont mobilisé les dirigeants qui voulaient assurer la pérennité du club. A nouveau ils ont essayé de trouver la solution d'un revêtement adapté, de son financement, avec l'aide et la participation de la Commune, du Conseil Général, du « Fonds Sastre ». La saison 2002/2003 offrira au FC MERCURY après son trentième anniversaire, une nouvelle surface de jeu…… un terrain synthétique. Dans le même temps une nouvelle buvette a vu le jour grâce aux nombreux bénévoles, avec l’aide de la Municipalité qui a fourni les matériaux.

label.jpgAujourd’hui nous sommes en 2013 et notre club poursuit son bonhomme de chemin….. La naissance et la reconnaissance de notre Ecole de foot qui est maintenant Labellisée depuis 2008, une structure avec une vingtaine de dirigeants, un responsable technique accompagné de 12 éducateurs et un total d’environ 250 licenciés. Nous avons la chance d’être dans un cadre magnifique merci à toutes les personnes qui ont œuvrés au FC MERCURY du temps des douches dans l’Isère à nos jours.

 

En route vers l’avenir, que notre club vive encore de beaux jours……….

 

 Liste des présidents successifs à la tête du FC Mercury

1971/1972 : ASM Section Foot et Basket : Denis MERMOZ

1972/1973 : Jean-Claude CEYTRE

1973/1983 : Daniel BOISSAT

1983/1984 : Jean-Claude CLEMENT ROCHIAZ

1984/1986 : Yvonne BOISSAT

1986/1987 : Joël REVET

1987/1988 : Michel CHOQUENE

1988/1990 : André FAVRE

1990/1991 : Noël GACHET

1991/1992 : Jean-Marie CHALONS

1992/1993 : Antoine CONTRERAS

1993/1997 : Daniel BOISSAT

1997/1998 : André FAVRE

1998/2003 : Etienne WIROTH

2003/2005 : Marc BLANC-FATIN

2005/2006 : Daniel CLEMENT-ROCHIAZ

2006/2008 : Xavier DOCHE

2008/2009 : Bruno MALEYSSON – Raphaël CONSTANTIN

2009/2012: Eliane GACHON

2012/2013: Bruno MALEYSSON

Depuis 2013: Florent BURLOUX